Découvrez les 4 clés de la relation de confiance

Clé n°1 : La confiance ne se décrète pas : elle se gagne et se réévalue toujours.

Plus qu’un mot, la valeur confiance a besoin d’actes pour grandir et se renforcer. C’est un socle solide qui construit la relation sur la durée. Et c’est dans l’exemplarité que la confiance se construit lentement : il n’y a pas de confiance mais des preuves de confiance.

Questions de confiance :

  • Qu’est-ce-que la confiance pour vous ? (Un mot, une image, un objet, un film)
  • Qu’est-ce-qui la nourrit et qu’est-ce-qui l’inhibe ?
  • Que faites-vous chaque jour pour vous sentir encore plus confiant et libre ?

 

Clé n°2 : La Confiance est ni un miracle, ni un mystère.

La confiance se nourrit de valeurs partagées, elle est soutenue par une intention clairement affichée. Elle se traduit de façon explicite par un climat, un esprit, des gestes, des attitudes et des comportements visibles et tangibles. La voie de la confiance se trouve dans le plaisir à faire ce que l’on aime, à agir pour ce que à quoi l’on croit profondément. Fiabilité, Sincérité, Respect, Reconnaissance, Compétence et Bienveillance sont les balises du chemin de confiance.

Questions de confiance :

  • Pouvez-vous vous rappeler un moment, un événement où vous avez touché à cette confiance ?
  • Qu’avez-vous ressenti ?  
  • Quels en étaient les déclencheurs ? Quelles sont ses limites ?

 

Clé n°3 : La Confiance est notre meilleur levier de progrès.

Confiance et doute peuvent faire bon ménage si le doute reste constructif et la confiance pleinement consciente des risques encourus : l’acceptation de l’incertitude permet l’expérimentation et la prise d’initiatives.  C’est une confiance éclairée, dans un risque accepté et mesuré. Analyser avec recul en faisant preuve de pédagogie, faire acte de bienveillance (pour Soi et l’autre) tout en restant exigeant autorisent la transformation des échecs en leviers de progrès. Elle simplifie les relations interpersonnelles et amplifie le gain d’efficacité, de motivation, de créativité et de plaisir au travail. La relation de confiance est un actif d’immense valeur ajoutée, elle permet de prendre ses décisions avec discernement pour agir dans le respect de soi et de sa vision entrepreneuriale

Question de confiance :

  • Quel est l’échec qui a renforcé votre confiance en vous ?
  • Quelle expérience concrète a augmenté votre capital confiance… et celle qui l’a diminué ?
  • Que faites-vous concrètement pour réussir à échouer ? Pour réussir à réussir ?
  • Quelle différence faites-vous entre « juger et jauger » ?  Entre « à cause de et grâce à quoi » ?

 

Clé n°4 : C’est par la confiance en Soi-même que tout commence, en osant être Soi.

C’est dans notre « boîte noire » que les bases de la confiance prennent racines. Valeurs, croyances, expériences, peurs, vulnérabilités, héritages culturels, interprétations, jugements renforcent ou empêchent la valeur confiance de se déployer pour Soi, avec l’autre, en la vie. C’est la façon dont nous préjugeons des choses qui oriente et limite nos champs de pensée. Nous prenons conscience de nos comportements parfois automatiques : notre « boite noire » peut alors dévoiler des talents et des forces insoupçonnés… La voie de la confiance se découvre en osant être Soi.

Questions de confiance :

  • En quoi de « plus grand que vous » avez-vous confiance (entreprise, équipe, famille, sports, loisirs) ?
  • En quoi suis-je responsable de ce que je vis ?
  • De quoi vos talents ont-ils besoin pour porter de meilleurs fruits ?
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.